Genève

RIE III: le Parti socialiste tire la sonnette d’alarme

Le PS, qui reproche au Département des finance de ne pas être proactif dans la réforme RIE III, s’inquiète pour les prestations publiques.
Genève, le 17.06.2009.Batiment Rolex.© Le Courrier / J.-P. Di Silvestro JPDS
Genève

Trop d’inconnues et manque de débat, c’est ce que constate le Parti socialiste genevois à l’heure de la troisième réforme de l’imposition des entreprises (RIE III). «Nous devons avoir davantage de précisions sur les conséquences d’une baisse des recettes fiscales, tant pour le canton que pour les communes. Ceci pour proposer des mesures de compensation qui préservent les infrastructures et les prestations publiques», déclare Romain de Sainte Marie, vice-président du

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion