Actualité

La décision de l’ONU doit être appliquée, plaide Julian Assange

Wikileaks

Julian Assange a appelé vendredi le Royaume-Uni et la Suède à «appliquer» la décision du comité de l'ONU. Ce dernier a jugé sa détention arbitraire et demandé sa libération. Apparaissant lors d'une vidéo-conférence à Londres, le fondateur de WikiLeaks a déclaré: «il revient maintenant à la Suède et au Royaume-Uni d'appliquer le verdict» du comité, qui est selon lui «une décision majeure». Il a salué «une victoire significative» et affirmé

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion