Arts plastiques

Art dans tous les sens

Electron libre, la sexagénaire Rochelle Feinstein présente l’étendue de son lexique au Centre d’art de Genève.
Photo. Vue de l’exposition au Centre d’art contemporain GUNNAR MEIER PHOTOGRAPHY
Art

Rochelle Feinstein n’a pas de style. Ce n’est ni un scoop, ni une insulte: la New-Yorkaise née en 1949 a abandonné toute fidélité à une quelconque patte dès la fin des années 1980, lorsqu’elle cesse de pratiquer la peinture néo-expressionniste alors à la mode. Le caractère désormais pluriel de son lexique n’enlève évidemment rien à la qualité de son travail, au contraire: à découvrir au Centre d’art contemporain de Genève,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion