«Un projet enthousiasmant pour le tissu économique et social»

Avec ses avancées sociales, la réforme de la fiscalité des entreprises (RIE III) est une «occasion unique», selon le Conseil d’Etat.
Votation

Pierre-Yves Maillard et Pascal Broulis lancent la campagne pour le volet vaudois de la réforme de l’imposition des entreprises (RIE III). Le président socialiste du Conseil d’Etat et le ministre PLR des Finances demandent aux citoyens de voter oui le 20 mars à la modification de la loi fiscale. Elle fixerait un taux unique de l’impôt sur le bénéfice des sociétés à 13,79%. La majorité d’entre elles sont aujourd’hui soumises au

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion