Actualité

Bruxelles abat ses cartes

Les autorités européennes font une proposition de compromis au Royaume-Uni, afin d’éviter sa sortie de l’UE. Les négociations à Vingt-Huit vont débuter.
Le premier ministre britannique Ben Fisher/GAVI Alliance
Brexit

Possibilité d’activer un «frein d’urgence» destiné à décourager les Européens de s’installer au Royaume-Uni, octroi aux parlements nationaux du droit d’opposer un «carton rouge» à une proposition législative de la Commission, etc.: Bruxelles est prête à faire d’importantes concessions à Londres en vue d’éviter un «Brexit» de l’UE. La partie, toutefois, est loin d’être gagnée d’avance. Le premier ministre britannique, David Cameron, s’est engagé à organiser avant la fin de 2017

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion