Genève

Un skinhead écope de dix-huit mois de prison avec sursis

Justice

Plus de trois ans après les faits, le Tribunal de police a rendu son verdict concernant l’altercation ayant eu lieu durant la Fête de la musique en 2012. Selon la Tribune de Genève, le skinhead qui avait poignardé un chanteur punk a été condamné à dix-huit mois de prison avec sursis pour lésions corporelles graves et infraction à la Loi fédérale sur les armes. La victime, accusée pour sa participation

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion