Guerre de positions dans les discussions de Genève

En phase préparatoire, les discussions entre le régime syrien et l'opposition s'enlisent déjà.
Syrie

Le régime syrien et l’opposition ont douché mardi à Genève l’optimisme de l’émissaire de l’ONU. Damas a estimé que les discussions n’étaient encore qu’en «phase préparatoire». Et le HCN a annulé une rencontre avec Staffan de Mistura à cause de nouveaux bombardements. Lundi soir, Staffan de Mistura avait considéré que les pourparlers indirects «étaient officiellement ouverts», après avoir rencontré une première fois de manière formelle les deux parties. Au terme

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion