Actualité

Le parti d’Aung San Suu Kyi prend les rênes du Parlement

La Birmanie a basculé lundi dans une nouvelle ère avec l'entrée en fonction d'un Parlement dominé par le parti d'Aung San Suu Kyi. La prix Nobel de la Paix va former le premier exécutif issu d'élections libres dans un pays marqué par des décennies de junte militaire.
Birmanie

Quelque 390 députés de la Ligue nationale pour la démocratie (NLD), tout d'orange vêtus, sont arrivés tôt lundi pour signer leur première feuille de présence. Le bâtiment du Parlement birman se situe dans la capitale administrative Naypyidaw. Après une victoire écrasante en novembre 2015 aux premières élections libres depuis un quart de siècle, le parti d'Aung San Suu Kyi prend enfin les rênes du pouvoir. “Nous allons travailler pour que

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion