Actualité

Bangkok serre la vis pour le travail forcé

Plus de cent personnes ont été arrêtées en Thaïlande pour avoir organisé du travail forcé dans la filière de la pêche, a annoncé lundi la police. Les autorités se montrent plus fermes depuis que l'Union européenne a menacé de sanctions son industrie de la pêche.
Thaïlande

Plus de cent personnes ont ainsi été arrêtées pour violations du droit du travail et trafic d'êtres humains. La police thaïlandaise a précisé qu'elle avait aussi libéré quelque 130 personnes qui travaillaient dans des conditions indignes à bord de navires ou dans des usines. Plusieurs survivants de ces bateaux ont raconté des conditions de travail terrifiantes, des violences et même des meurtres en mer. Il s'agit notamment de travailleurs sous-payés

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion