Livres

Marie Gaulis, parole libre

Dans son nouveau roman, l’écrivaine romande revisite le passé familial, sans pesanteur. Comme chez Chagall, ses personnages vivent entre ciel et terre.
Le nouveau roman de Marie Gaulis explore la famille de sa mère. YVONNE BÜHLER/EDITIONS ZOE
Livres

Pourquoi les enfants d’écrivains deviennent-ils écrivains (pas tous bien sûr)? Est-ce donc un héritage? Une histoire de gènes? On hériterait ainsi du talent de ses parents comme on hérite de leurs yeux noirs ou de l’ovale de leur visage. Marie Gaulis ressemble beaucoup à son père Louis Gaulis, auteur dramatique et romancier genevois, décédé à 46 ans, en 1978. La ressemblance est tellement frappante qu’on ne peut s’empêcher de le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion