Actualité

Attentats et crise migratoire font reculer les droits humains

Entre état d’urgence en France et «diabolisation des réfugiés» aux Etats-Unis, l’ONG Human Rights Watch décrit dans son rapport 2015 un paysage morose pour les droits humains.
Rapport

Les craintes suscitées par les attentats islamistes en France et l’afflux de migrants ont fait reculer les droits de l’Homme en Europe en 2015, a soutenu mercredi l’organisation Human Rights Watch (HRW). Son rapport 2015 s’ouvre sur la crise migratoire. «Les craintes d’attaques terroristes et l’impact potentiel d’un afflux de réfugiés ont mené à une réduction visible des droits de l’Homme en Europe et dans d’autres régions», juge Kenneth Roth,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion