Neuchâtel

Votation en vue sur l’éligibilité cantonale des étrangers

Le Grand Conseil s’est prononcé en faveur du droit d’éligibilité des étrangers. Le rapport de force dessiné mardi laisse peu de doute sur la tenue d’une prochaine votation.
Avec 113 députés sur 115 ayant pris part au vote JPDS
Neuchâtel

Par 64 voix contre 49, le Grand Conseil neuchâtelois a sèchement renvoyé la commission législative à ses études mardi. Celle-ci proposait un refus d’entrée en matière sur le projet de modification de la constitution cantonale octroyant aux détenteurs de permis C établis depuis cinq ans le droit d’être élus au niveau cantonal. Le parlement, pourtant à majorité de droite, ne l’a pas entendu de cette oreille. Hautement symbolique dans un

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion