Genève

La traversée du lac va refaire des vagues au Grand Conseil

L’initiative du PLR sera sans doute adoptée jeudi. Elle inscrit le bouclement autoroutier dans la Constitution, pour 3 à 5 milliards de francs.  
L’initiative du PLR inscrit simplement dans la Constitution du canton la nécessité de réaliser «une traversée du lac permettant l’achèvement du contournement de Genève». JPDS
Genève

C’est le retour du plus célèbre serpent de mer de la République genevoise. Après une légère trêve qui aura permis l’adoption d’un «compromis» sur la mobilité en décembre dernier, la guerre des transports va reprendre de plus belle, ce jeudi soir au Grand Conseil. Les députés vont en effet en découdre sur l’initiative du PLR pour la traversée autoroutière du lac. Si l’issue des débats ne fait guère de doutes

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion