Actualité

L’UE veut un “cessez-le-feu immédiat” entre Ankara et le PKK

La cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini a appelé lundi à un cessez-le-feu immédiat dans le sud-est de la Turquie. La région est en proie à de violents combats entre les forces de sécurité turques et les rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan.
Federica Mogherini précise que l'UE "condamne fermement toutes les formes de terrorisme". Olaf Kosinsky - CC
Turquie

“Nous appelons à un cessez-le-feu immédiat dans le sud-est”, a déclaré devant la presse Mme Mogherini à l'issue d'un entretien avec les dirigeants turcs à Ankara, précisant que l'Union européenne (UE) “condamne fermement toutes les formes de terrorisme”. Le ministre turc des Affaires européennes Volkan Bozkir lui a immédiatement répondu que son pays entendait continuer son combat contre les rebelles kurdes. La Turquie veut poursuivre “En tant que pays souverain,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion