Actualité

Quota de migrants: Vienne rétropédale

La Ballhausplatz de Vienne (Autriche) siège de la Chancellerie fédérale. WIKIMEDIA COMMONS
Union européenne

L’Union européenne est-elle vraiment menacée de «dislocation (…) à très court terme», comme l’a craint le premier ministre français, Manuel Valls, hier, au Forum économique mondial de Davos? Effritement de l’espace Schengen, menaces d’une sortie du Royaume-Uni de l’UE, montée du populisme en Europe, poursuite de la crise de la dette publique grecque, dérives autocratiques du Gouvernement polonais, etc.: rien ne va plus, en effet, sur le tapis du club communautaire,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion