Vaud

L’UDC Lausanne affronte l’ex-président qu’elle a viré

Chef de la campagne de Voiblet pour le Conseil national, Daniel Krieger se voit réclamer le remboursement d’un manque à gagner.
Claude-Alain Voiblet et Daniel Krieger (à dr.) du temps où ils partageaient même leurs loisirs. Depuis DR
Politique

Une nouvelle crise agite la section de Lausanne de l’UDC. Daniel Krieger, encore président lors de la campagne des fédérales, a été destitué à la fin de l’année dernière. C’est le 18 octobre, jour de l’élection au National, que le conflit a éclaté ouvertement. Candidat star de l’UDC Lausanne, Claude-Alain Voiblet est 2e des viennent-ensuite, à deux voix d’Alice Glauser. En petit comité, les dirigeants de l’UDC Lausanne finissent leur décevant

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion