Genève

«Le tissu associatif est plus efficient»

Si l’Etat se chargeait de l’action sociale des associations, il lui en coûterait 40% de plus que les subsides qu’elles reçoivent, chiffre une étude.
Social

L’action sociale associative est bien plus efficiente que si elle devait être prise en charge par l’Etat de Genève. Les 34 organisations du Collectif genevois d’associations pour l’action sociale (CAPAS) –Caritas, CSP, Camarada, le Bateau…– ont commandé une étude montrant que si le canton devait assumer l’obligation constitutionnelle envers les personnes dans la précarité à la place de ces organisations, cela lui coûterait, rien que pour la masse salariale, 37%

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion