Histoire

L’armée tient l’Egypte par son économie

Cinq ans après le Printemps arabe, un haut gradé est à nouveau au pouvoir. Cette reprise de contrôle politique par les militaires s’explique en bonne partie par leur domination économique.
Photo prétexte. Myles Cullen
Histoire

Lorsque en janvier 2011 la population égyptienne occupe la place Tahrir au Caire et qu’elle réussit à déboulonner le «pharaon» Hosni Moubarak, elle croit se débarrasser définitivement des militaires au pouvoir depuis soixante ans. Mais après l’euphorie de la révolution et le rêve de démocratie, après l’échec cuisant de l’intermède des Frères musulmans et la destitution du président Mohamed Morsi en juillet 2013, c’est à nouveau un haut gradé de l’armée,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion