BD

Une brique de «nonsense»

Les Rêveurs terminent leur intégrale en français des pages du dimanche de Krazy Kat, imaginé par l’Américain George Herriman. Un des chefs-d’œuvre ultimes du neuvième art.
«Krazy Kat» ED. LES RÊVEURS
Bande dessinée

Attention, chef-d’œuvre! Les éditions Les Rêveurs viennent de boucler leur intégrale des pages du dimanche de Krazy Kat. En français, ce qui constitue une gageure, vu l’inventivité langagière de ce monument du neuvième art. L’aventure a commencé il y a plus de cent ans. Krazy Kat est une spin-off avant l’heure, qui naît dans les bas de case d’une autre BD, The Dingbat Family, pour s’émanciper et devenir une œuvre

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion