Genève

Les «directives Jornot» toujours secrètes

Genève

Aucune lumière ne sera faite sur le contenu des fameuses «directives Jornot», pour le moment du moins, ainsi qu’en a récemment décidé la Cour de justice genevoise, en déboutant l’association des Juristes progressistes et l’avocat Nils de Dardel. Ces derniers avaient recouru contre le refus du Pouvoir judiciaire de donner accès à ces directives internes du procureur général qui précisent la politique pénale à l’égard des étrangers multirécidivistes en situation

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion