Neuchâtel

Santé publique: «On n’échappera pas à certaines concentrations»

Laurent Kurth a présenté hier la politique sanitaire du gouvernement, et tenté de donner une cohérence aux décisions qui ont fait polémique tout au long de 2015.  
«Le retard accumulé en matière de prise en charge des personnes âgées CC0 Domaine Public
Neuchâtel

Comme un symbole, Laurent Kurth, conseiller d’Etat chargé de la Santé, a choisi un jour d’Epiphanie pour tenter de déminer le dossier sanitaire cantonal qui clive les Neuchâtelois depuis plusieurs années. «Conscient de l’émotion et des peurs qu’ont suscitées les décisions et mesures d’assainissement prises en 2015, le Conseil d’Etat a décidé de présenter sa vision pour la santé publique du canton au XXIe siècle.» Souvent critiqué pour mettre les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion