Genève

Sans toit depuis sept ans, Piment Rouge occupait un parking depuis lundi

Faute de relogement, l'association culturelle a déployé des bâches pendant quatre jours, sur une parcelle de la Ville de Genève. La police est intervenue jeudi.
ELE
Genève

Des bâches sont tendues, accrochées aux arbres qui entourent un petit parking. Des messages sont inscrits à l’entrée: «Piment Rouge 2, le retour maintenant!» Sans toit depuis son départ du site d’Artamis il y a sept ans, l’association qui organisait des événements musicaux occupait, ce jeudi encore, une parcelle appartenant à la Ville de Genève, située derrière le théâtre du Galpon, le long de l’Arve. A lire aussi: Le Piment

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion