Suisse

Pas de bouleversement en vue face au franc fort

Le chômage progresse, mais ni le Conseil fédéral ni le parlement ne devraient prendre des mesures spectaculaires. On mise sur de légères interventions chirurgicales.
Le ministre de l'économie Johann Schneider-Ammann n'en fait pas assez USDA
Économie

Le nombre de chômeurs inscrits en novembre n’avait jamais été aussi élevé depuis 2009: plus de 148 000 actifs recherchaient du travail en Suisse il y a moins de deux mois. Pour certains responsables économiques, on assiste à une véritable hémorragie, qui pourrait se solder par la disparition de 20 000 postes rien qu’en 2015, a alerté il y a peu le président de l’Union patronale suisse Valentin Vogt. Pire,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion