Genève

Plus de 20000 signatures contre le «Personal Stop»

Les Genevois-e-s voteront sur la loi qui bloque l’embauche de nouveaux fonctionnaires tant que la dette n’aura pas été résorbée.
Les fonctionnaires genevois ont manifesté à plusieurs reprises en novembre et en décembre. Jean-Patrick Di Silvestro
Genève

«C’est le cadeau que nous déposons sous le sapin de Noël du Parti libéral-radical (PLR)», a ironisé Paolo Gilardi, militant au Syndicat des services publics (SSP). Les associations du personnel et les partis de gauche ont déposé mercredi très exactement 20796 signatures –alors que seules 7400 étaient nécessaires– contre le projet de loi dit «Personal Stop», qui bloque l’embauche de nouveaux employés à l’Etat tant que la dette n’est pas

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion