Société

Dans le bénévolat, la relation n’est jamais à sens unique

Le bénévolat a la cote. Souvent porté aux nues, parfois décrié, voire récupéré, mais si utile et si enrichissant. Tant pour les personnes à qui un appui est ainsi offert que pour celles et ceux qui donnent de leur temps. Le Courrier a choisi d’aller voir les deux faces de cette médaille.
Lauréane Anne-Sylvie Mariéthoz
Suisse romande

Des yeux pour un instant de lecture et d'échange Aveugle, Gian-Thierry Sparacino est un boulimique de lecture. Chaque semaine, Christine Mouchet, bénévole auprès de l'association Lecture & Compagnie, vient passer deux heures dans son appartement de la Servette, à Genève. A lire ici.   Lauréane, étudiante à Sion, Kristina et Reza, requérants d’asile Lauréane Zufferey, 16 ans et étudiante à Sion, rencontre chaque semaine depuis octobre Kristina et Reza, un

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion