Arts plastiques

Mélancolie des pierres: Romantisme alpestre exposé à Lens

Gustave Doré WIKIMEDIA COMMONS
Art

Le romantisme prend possession de la fondation Arnaud à Lens (VS) pour une exposition hivernale autour de la pierre. Naturelle ou travaillée, elle a fasciné les artistes des dernières décennies du 18e siècle. Gustave Doré, Théodore Géricault, Francisco Goya ou encore Victor Hugo illustrent ce courant artistique européen. Confrontés à cette nouvelle vague, les artistes suisses contribuent aussi à son essor: Caspar Wolf, François Diday, Alexandre Calame ainsi que Johann

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion