Suisse

Zurich et Argovie renoncent aux cabanes Ikea

Asile

Le test anti-incendie réalisé vendredi matin par l'assurance cantonale contre les incendies a révélé que les cabanes aux parois en plastique et au plafond en matières synthétiques prennent feu trop facilement. La sécurité des réfugiés ne serait donc pas garantie, informe la Ville de Zurich.   Montées, puis démontées Les cabanes qui ont déjà été installées seront donc démontées. L'organisation AOZ, qui devait gérer l'hébergement de 250 réfugiés dans 62

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion