Vaud

Les artistes se mobilisent pour les migrants

Mixer lieu d’accueil et vente d’œuvres au profit des plus démunis: tel est l’enjeu du Salon des Sans-Refuges qui se tient à Lausanne.
Migrants

Une bien étrange brocante se tient depuis lundi à l’espace Saint-Martin, à Lausanne. Au-dessus de la Soupe Populaire, une dizaine de personnes venus de milieux différents ont créé le Salon des sans-refuge, «un espace hybride entre lieu à vivre et centre d’art éphémère, conçu dans l’urgence de la crise migratoire», explique Margaux Lang, 26 ans, l’une des organisatrices du Salon. Sans aucune aide financière extérieure, ils ont organisé en six

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion