Genève

A la recherche de la majorité perdue

Genève

Le Conseil d’Etat genevois se donne de la peine et en a. Il a négocié à l’arrache une paix des braves avec le Cartel intersyndical pour dégager un espace de négociation. Et il tente désespérément de mettre sous toit un budget. Mais passé ce constat, son bilan sonne creux. Il ne dispose d’aucune majorité digne de ce nom pour porter cette politique. Jeudi soir, au Grand Conseil, il s’est fait

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion