Vaud

La scolarisation des migrants coince dans le canton de Vaud

Le nombre de requérants d’asile mineurs a fortement augmenté. Le manque de places touche en particulier les 15-18 ans. Au niveau suisse, les syndicats d'enseignants déplorent un manque de moyens.
En un an JPDS
Intégration

L’école vaudoise peine à accueillir les jeunes migrants arrivés en nombre dans le canton. Comme le révélait lundi la RTS, la pénurie touche surtout les mineurs de 15 à 18 ans prêts à rejoindre l’école post-obligatoire, en particulier les classes d’accueil de l’Organisme pour le perfectionnement scolaire, la transition et l’insertion professionnelle (OPTI). Face à la hausse importante des entrées de requérants d’asile en Suisse, les places manquent cruellement. «Dans

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion