Valais

La LAT fait grincer des dents en Valais

L'application de la loi fédérale sur l'aménagement du territoire fait grincer quelques dents en Valais. Le Grand Conseil est entré en matière lundi, non sans critiquer l'atteinte au droit à la propriété.
Raphael SEBAN - CC
Aménagement

Les parlementaires ont largement relevé que le Valais a refusé la loi sur l'aménagement du territoire (LAT) à une majorité de plus de 80%. Ils ont en revanche admis que la solution d'application proposée par le gouvernement cantonal est positive. Le Conseil d'Etat prévoit d'introduire un concept de périmètre d'urbanisation. Il permettrait de tempérer les dézonages prévus par la LAT si les réserves de terrains à bâtir d'une commune dépassent

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion