Suisse

Aussi des réserves pour l’ancien centriste

Conseil fédéral

Réactions vaudoises • L’entrée de Guy Parmelin au Conseil fédéral a été immédiatement saluée par le Gouvernement vaudois. Face aux «défis majeurs» des prochaines années, il faut «un dialogue continu et constructif», écrit aussi prudemment le Conseil d’Etat. Quelques heures plus tard, ce dernier annonçait que les écoliers, apprentis, élèves des écoles professionnelles et gymnasiens auraient congé jeudi prochain… mais l’après-midi seulement. L’élection du précédent conseiller fédéral vaudois, le radical

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion