Suisse

Affaire Giroud: le préposé ne traite pas le caviardage

Le préposé valaisan à la protection des données n'est pas habilité à traiter la dénonciation déposée après le caviardage raté de l'ordonnance de classement de Dick Marty.
Dans un communiqué DR
Valais

Sébastien Fanti, préposé valaisan à la protection des données et à la transparence, se déclare incompétent pour traiter de cette problématique de caviardage. Les fichiers relevant notamment de la police judiciaire et des tribunaux ne sont en effet pas soumis aux dispositions sur la protection des données de la loi sur l'information au public, la protection des données et l'archivage (LIPDA). Le procureur extraordinaire Dick Marty avait caviardé une partie

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion