Scène

Shakespeare «queer»

THÉÂTRE • A l’Alchimic, Eric Devanthéry monte une réjouissante «Nuit des rois» shakespearienne et masculine, et confirme ses talents comiques.
A Carouge DR
Théâtre

On l'avait laissé cet été au Théâtre de l'Orangerie à Genève, où l’armée nord-coréenne menaçait d’envahir la Suisse. Eric Devanthéry avait eu l’incroyable idée de transposer le film culte de Lubitsch To be or not to be, qui épinglait le régime nazi, dans l’une des pires dictatures d’aujourd’hui. Autant dire que la comédie était hilarante, et le jeu de ses acteurs redoutable. A l’Alchimic, à Carouge, changement de décor et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion