Genève

Suspense maximum sur la mobilité

GENÈVE • A l’exception de l’UDC et d’Ensemble à gauche, tous les députés semblaient défendre jeudi soir le fameux consensus sur les transports
La mobilité à Genève JPDS
Genève

En marge des sifflets de la fonction publique, le Grand Conseil n’est pas passé loin de s’écharper sur la mobilité. Et puis non: après deux heures de débats inhabituellement studieux, le suspense était à son comble jeudi quant au sort du fameux compromis sur les transports. A l’heure où nous mettions sous presse, il était sur le point de passer la rampe, tout en ne tenant qu’à un fil dans

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion