Suisse

Toujours plus de jeunes sans parents

REQUÉRANTS D'ASILE • Kriens (LU) vient d’ouvrir un centre n’accueillant que des enfants et des jeunes arrivés seuls en Suisse. Le nombre de ces derniers en Suisse se multiplie.

Ils ont l’air heureux, ces adolescents qui balayent méthodiquement les feuilles d’automne devant l’ancien motel Pilatusblick à Kriens, dans la banlieue de Lucerne. Ou plutôt: ils n’ont pas l’air malheureux. Car la probabilité qu’ils aient subi ou vu des choses traumatisantes durant le périple qui les a amenés, seuls, en Suisse, est grande. Ces jeunes sont, dans le jargon administratif, des RMNA, c’est-à-dire des «requérants mineurs non accompagnés». Le canton

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion