Genève

Une commémoration face à la caserne des Vernets

La commémoration du 9 novembre 1932, quand l’armée tuait treize militants lors d’une manifestation contre un meeting fasciste, sera cette année particulière. Après le traditionnel rendez-vous devant la pierre commémorative sur la plaine de Plainpalais (17h45), les participants se déplaceront en cortège devant la caserne des Vernets afin de réclamer que celle-ci soit affectée à l’accueil de réfugiés. Perce-Frontières, qui réunit plusieurs associations de défense de migrants, sera aussi présent.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion