Édito

Bientôt des trains fantômes?

Les CFF ont annoncé hier vouloir supprimer 900 postes sur 28'000 emplois (soit 3,2% de leurs effectifs) à l’horizon 2020! Soit des économies de 550 millions par an. Et ensuite? Ce sera pire. Il faudra réduire les coûts de 1,7 milliard de francs par an pendant dix ans. Le seul nom de l’opération, RailFit20/30 fait rêver. Il a été concocté par le cabinet d’audit McKinsey. Pour inventer de tels acronymes

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion