Scène

«Sils-Kaboul», un périple à deux voix

SCENE • La directrice du Théâtre populaire romand, Anne Bisang, donne corps au récit de voyage des deux exploratrices suisses, Ella Maillart et Annemarie Schwarzenbach.
Camille Mermet et Joëlle Fontannaz. Hélène TOBLER

Après L’Usage du monde monté par Dorian Rossel, c’est au tour d’Anne Bisang de s’emparer du genre du récit de voyage. La directrice du Théâtre populaire romand à La Chaux-de-Fonds a suivi les pas d’Ella Maillart et d’Annemarie Schwarzenbach. Sils-Kaboul prend place au sein d’un projet inédit amorcé cette saison au TPR: «Les Belles complications». Pendant six mois, un collectif de comédiens en résidence s’engage dans la création de trois

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion