Chroniques

Le tri odieux entre réfugiés et migrants

CHRONIQUES DE RÉSISTANCE

Depuis sa création en 2005, le réseau euroméditerranéen Migreurop1www.migreurop.org dénonce «l’Europe des camps», c’est-à-dire la politique d’enfermement des migrants dès lors qu’ils se prévalent du droit au refuge, et cela avant… et après la procédure ad hoc s’ils sont déboutés! Le second axe de l’action de Migreurop est la mise en question de «l’externalisation de l’asile» qui consiste à repousser les frontières extérieures de l’Union européenne au-delà desdites frontières en

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion