Cinéma

La fierté retrouvée de Fatima

«FATIMA» Cinéaste aussi méconnu qu’indispensable, le Français Philippe Faucon raconte l’émancipation ­intime d’une mère immigrée marocaine avec beaucoup de sensibilité et d’acuité. Rencontre.
La fierté retrouvée de Fatima 1
Mère courage dévouée à la réussite de ses filles FRENETIC FILMS
Film

De ses six longs métrages pour le grand écran, auxquels s’ajoutent cinq téléfilms, seuls Samia (2000) et aujourd’hui Fatima ont trouvé un distributeur en Suisse. Ce qui fait de Philippe Faucon un cinéaste méconnu, malgré plusieurs sélections à Cannes et Venise. Son film précédent, projeté au Festival de Fribourg en 2012, a pourtant eu un certain écho. Sorti en France juste avant l’affaire Merah, La Désintégration chroniquait la dérive djihadiste

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion