Édito

L’Etat et le libéralisme

L’Organisation pour la coopération et le développement économique (OCDE) a jeté, lundi, un pavé dans la mare. Elle a en effet présenté un accord soutenu par quelque soixante-deux pays, qui vise à mettre un frein aux pratiques «d’optimisations fiscales agressives». Celles-ci voient les grandes multinationales user de divers outils à leur disposition pour se soustraire au fisc de leur pays. La plaque tournante de ce trafic à grande échelle –

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion