Genève

Genève peine à construire des logements d’utilité publique

CONSTRUCTION • L’Etat a publié le bilan de 2014 en matière d’habitat social. Malgré une «année record», les objectifs légaux sont encore loin d’être atteints.
La loi impose un quota minimal de LUP pour chaque projet immobilier en zone de développement. Jean-Patrick Di Silvestro

«Une année record»: c’est ainsi que le Département genevois de l’aménagement, du logement et de l’énergie (DALE) qualifie l’exercice 2014. La semaine dernière, il tirait le bilan de sa politique annuelle en matière de logements d’utilité publique (LUP). Avec 384 appartements créés, l’année dernière est effectivement la plus prolifique1La loi pour la construction de LUP est entrée en vigueur en 2007.. Le précédent record datait de 2012, avec 254 nouveaux

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion