Vaud

«Réveillons les consciences!»

MIGRATION • Le Conseil d’Etat ignore la volonté du parlement en poursuivant les renvois en Italie, dénonce le collectif R. Intellectuels et artistes réclament un moratoire.  

Le message était pourtant clair. Le 12 mai, une confortable majorité du Grand Conseil vaudois adoptait une résolution demandant au Conseil d’Etat de «faire tout ce qui est possible pour que les migrants appelés à être renvoyés en Italie soient mis au bénéfice de la procédure d’asile ordinaire», c’est-à-dire en Suisse. Hier, le collectif R, à l’origine du refuge de Saint-Laurent, accompagné de politiciens et d’intellectuels romands, a dénoncé la poursuite

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion