Arts plastiques

Marx dans la lagune

CONTEMPORAIN La 56e Biennale d’art de Venise ouvre ses portes. Commissionnée par Okwui Enwezor, elle scrute le monde par le prisme de l’art, sans ethnocentrisme. En donnant une place centrale au «Capital».  
Photo. Adrian Piper ADRIAN PIPER

Ils sont deux sur scène et lisent leur texte à tour de rôle, imperturbables malgré les allées et venues du public. Droits dans leur complet gris-noir, ils ne sont guère découragés par l’ampleur de la tâche qui les attend, au fil des presque sept mois que durera la 56e Biennale d’art de Venise: celle de déclamer les quatre tomes du Capital de Karl Marx (1818-1883), la plus célèbre des critiques

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion