Vaud

Le refuge Saint-Laurent, un cri de résistance

Depuis deux mois, cinq requérants d’asile érythréens et éthiopiens sont réfugiés dans le sous-sol de l’église Saint-Laurent, à Lausanne. Avant d’arriver en Suisse, plusieurs d’entre eux ont traversé les eaux tumultueuses de la Méditerranée, où tant de leurs semblables ont péri. D’autres ont atterri en Suède ou aux Pays-Bas, non sans subir un voyage traumatisant, semé d’humiliations et de violences. Tous ont finalement cherché refuge dans notre petit pays, l’un

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion