Chroniques

Yarmouk, écrasé de tous les côtés

THAWRA!

Au début du mois d’avril, la quasi totalité du camp de réfugiés de Yarmouk, au sud de Damas, a été envahie par les forces de l’Etat islamique (EI) après plusieurs semaines d’opérations militaires, avec la collaboration de Jabhat al-Nosra (filiale d’Al-Qaïda en Syrie), et la déclaration de neutralité du mouvement salafiste de Ahrar al-Sham. Des forces militaires composées de combattants palestiniens et syriens, indépendantes du régime et des forces fondamentalistes

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion