Livres

Lettres romandes en mutation

HISTOIRE LITTÉRAIRE Seize ans après la sortie du dernier tome de l’Histoire de la ­littérature en Suisse romande, Zoé réédite cette fresque monumentale en un volume revu et augmenté. Un défi de taille au vu de l’évolution du champ littéraire durant ces deux dernières décennies.
Photo. Quelques membres du collectif AJAR (Association des jeunes auteurs romands). CAMILLE MARSHALL

La littérature romande a son nouvel ou­vra­ge de référence: 1728 pages de papier bible reliées dans un bel écrin de carton bleu, couvrant plus de sept siècles de productions lettrées, du Moyen Age des troubadours à la révolution numérique. Depuis les histoires littéraires de Virgile Rossel et Philippe Godet, à la fin du XIX e siècle, aucun livre n’avait réalisé cette ambition d’envergure: rendre compte, à travers la continuité d’un récit historique,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion