Genève

La guerre de l’affichage libre

VILLE DE GENÈVE • Face au manque d’emplacements gratuits pour promouvoir la vie associative, les affiches ne font pas long feu. La Ville priée d’accroître l’offre.
Le monde associatif déplore le manque d’emplacements dédiés à l’affichage libre. Jean-Patrick Di Silvestro

A Genève, la rareté des emplacements dédiés à la promotion gratuite de la vie associative, culturelle et sportive donne lieu à une véritable «guerre des affiches». C’est le constat fait par les milieux concernés, qui réclament que la Ville de Genève augmente considérablement le nombre et la visibilité de ces emplacements. Une demande relayée au Conseil municipal par une motion du Parti socialiste déposée mi-mars. En 2007, les milieux alternatifs

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion