Chroniques

Houellebecq sociologue?

À LIVRE OUVERT

Soumission, le nouveau roman de Michel Houellebecq, tombe mal. L’écho du dernier livre de Zemmour et des tragiques attentats parisiens constitue un contexte de réception peu propice pour cette satire. A cela s’ajoutent les propos très critiques que Houellebecq proféra en 2001 à l’encontre de l’islam. Il eut à en répondre devant le tribunal, suite à une plainte des associations musulmanes, qui se virent finalement déboutées, les juges considérant que

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion